Manuelle Borgel

Danseuse-chorégraphe, elle “joue” le corps comme pinceau et peinture d’un tableau, comme crayon et page d’un écrit, comme outils et matériaux d’une sculpture ; le corps comme moyen d’expression intrinsèque du soi, le corps comme outil créatif au quotidien.

Elle enseigne la Technique Alexander : certifiée par ATI (Alexander Technique International) depuis octobre 2014.
Elle enseigne les somatiques : certifiée en septembre 2016 en “Somatics, Performance and Creativ Process”. Formation proposée par Gary Soto Hoffman, chorégraphe, enseignant à Tamalpa Institute ( Life Art Process).
Elle développe son approche en Intelligence Collective, en coopération, en gestion des conflits et des états de stress en suivant différents modules en Communication NonViolente.
Elle propose une approche de la Consensance Systémique (mode de prise de décision en groupe permettant de résoudre les conflits et de rendre les décisions viables).

Poursuivant son travail de recherche du sens de l’acte créatif au quotidien, elle suit un D.E.S.S. en ethnométhodologie : science humaine prenant en compte la subjectivité du contexte se situant aux frontières de la phénoménologie, de la philosophie et de l’ethnologie.
Elle se forme à la réalisation de documentaires et au montage pour poursuivre son questionnement autour du cadre choisit.

Elle collabore au travail de l’association Lapac (la parole est à l’accusé) dont l’objet est de coopérer à réhabiliter le rôle inclusif de la parole lors du processus pénale.