La Technique Alexander

  • Cette pratique permet d’augmenter/développer la conscience de l’usage que l’on a de son corps physique, son corps émotionnel et son corps psychique. Que se passe-t-il pour soi ici et maintenant ?

  • Nous passons par des expériences physiques en conscience pour accueillir de nouvelles perceptions afin d’être en mesure de faire des choix au moment présent.

  • Cet enseignement s’adapte au quotidien, au contexte et aux besoins de chacun.

En fonction de votre âge et de votre activité quotidienne, certains axes peuvent être souligné :

Entreprises : gestion du stress, bien-être au travail, augmentation de ses capacités à effectuer des choix et à prendre des décisions.
Artistes (chanteurs, comédiens, danseurs, circassiens…) : porter l’attention sur le processus pour,
en conscience, permettre d’augmenter ses possibles,  de ressentir moins de douleurs.
Enfants : attention, présence, apprentissage.
Adultes : augmentation, amélioration et maintient de ses capacités.
Personnes âgées : mobilité, prévention des chutes, moment présent.

Trouver l’accord avec ce qui nous entoure pour profiter du support offert autour de soi – Faire alliance avec le monde.

Il s’agit de l’ensemble de notre conception de notre structure et de ses possibles, de notre façon de penser et de nos croyances.
Nous ne pouvons changer nos usages sans modifier notre façon de nous penser. Ce qui marque ce changement vers un meilleur usage, un fonctionnement plus globale est que vous ne ressentez plus le “poids” de la pesanteur vous attirer vers le bas, vous percevez avec quelle “légèreté” vous reposez sur le sol.

La pratique de l’Alexander est dispensée sous forme d’ateliers individuels ou collectifs, et de stages.


Frederick Matthias Alexander (1869-1955)

C’est dans l’esprit de l’homme que se situe le secret de sa capacité à résister, à conquérir et finalement à régir les circonstances de sa vie

Acteur shakespearien, F. M. Alexander souffrait d’aphonie et de maux de gorge. La médecine n’a pas pu régler son problème. Il s’est observé pendant de longues années et s’est rendu compte qu’il raidissait sa gorge, son cou dès qu’il sortait sa voix et d’autant plus en situation de stress. Puis il s’est aperçu que c’est en modifiant sa conception du mouvement, sa relation à l’espace qu’il pouvait modifier son usage et non en se donnant des instructions précises de mouvements ou de postures. Ainsi il mettait en pratique toute l’ampleur de notre unité psycho-physique.

Des personnes célèbres ont étudié la technique Alexander : le philosophe américain John Dewey qui fait référence en matière d’éducation nouvelle, des écrivains tels qu’Aldous Huxley, Robertson Davies, Roald Dahl, le dramaturge George Bernard Shaw, des acteurs tels que Judi Dench, Hilary Swank, Sir Ben Kingsley, Michael Caine, Jeremy Irons, Suzanna Hamilton, John Cleese,  William Hurt, Jamie Lee Curtis, Paul Newman et Robin Williams, des musiciens comme Paul McCartney, Madonna, Yehudi Menuhin, Sting, le prix Nobel 1973 de médecine et de physiologie Nikolaas Tinbergen

Largement implantée dans le monde anglo-saxon, la technique F. M. Alexander jouit d’une bonne réputation en Scandinavie, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Belgique, ainsi qu’en Suisse (où les cours sont remboursés par les assurances complémentaires) mais aussi en Israël, cependant elle reste peu connue en France.